Bio (Français)

sophie-photo-v02Présentée comme passionnée, intrépide et mystérieuse, l’artiste transformationnelle Sophie Serafino fusionne les sons exotiques, mélodiques et rythmiques pour créer un concert réellement unique, un temps fort et captivant du début jusqu’à la fin.

Sophie domine la scène avec force et charisme, sans limites, et, comme le dit Robert O’Brien du magazine Black & White Australia,  « Si la violoniste Serafino aux cheveux rouge feu peut mener son public au carrefour de la musique classique, de la pop et du rock, le reste… c’est du gâteau. Cette fille est à même de laisser ses marques sur la scène musicale internationale ».

En tant que violoniste, chanteuse et compositrice, Sophie a été déterminée par le Daily Telegraph australien comme étant « inimitable », par le Sydney Morning Herald comme « vivifiante » et par l’écrivaine Gail Kavanagh comme « l’une des rares qui méritent le titre de Diva ».

Elle a dansé sur la table de mixage d’un DJ à Istanbul en 2008 pour la Saint-Sylvestre, joué assise sur un trapèze à Rome et s’est mélangée à la foule en Allemagne. Sophie dispose de toute une gamme d’émotions et transporte son public d’un extrême à l’autre avec son énergie débordante, son audace et l’intense vulnérabilité qui transparait au travers de certaines de ses chansons.

Intrépide dans son assaut technique, mystérieuse lors de ses échanges chaleureux et divertissants avec le public et passionnée lors de ses représentations, elle se transforme elle-même et tous ceux qui se trouvent sur son passage. Sophie s’est produite dans le monde entier notamment pour des dignitaires tels que le Prince héritier de Dubaï, le Cheikh Mohammed au Palais des Émirats de Sao Paolo au Brésil, la famille royale de Bahreïn et l’ambassadeur d’Australie en Turquie et en mai 2009, elle a été invitée à se produire auprès du prince héritier Frederik et la princesse héritière Mary du Danemark.

Sophie porte souvent des vêtements et des bijoux de grands couturiers et bijoutiers tels que Roberto Cavalli, John Galliano, Stephen Fuller (Bondinage), Nic Cerrone et est perçue comme une muse et un symbole de style musical tandis qu’elle apparaît dans des magazines comme Black & White et Esquire dans le monde entier.

Sophie s’est produite dans plus de 400 concerts aux quatre coins du globe, a un diplôme en représentations musicales du Conservatoire de Sydney (violon comme matière principale) et possède le diplôme de musique des associés et licenciés en représentations au violon de la Commission Australienne des Examens de Musique. A plusieurs occasions, Sophie a travaillé en tant que musicienne de séance pour des artistes d’EMI et de Warner Music dont notamment Goldfrapp, the Hoodoo Gurus et The Veronicas.

Le style musical de Sophie est tout à fait unique. Il a évolué au fil des ans et du fait d’expérimentations techniques avec beaucoup de genres musicaux différents. Sophie mélange la musique du monde au rock, à la danse, à des influences orientales et aux instruments à cordes classiques. Elle communique librement avec le public qui ne sait jamais s’il est prudent de la lâcher des yeux – une seconde elle est sur l’estrade, la seconde suivante elle est à vos côtés.

Sophie est née à Londres et a grandi en Australie. Elle a commencé à prendre des leçons de violon à l’âge de 3 ans, a été classée dans des concours et a obtenu 20/20 a tous les examens de violon qu’elle a passé pendant qu’elle était à l’école. Elle a commencé à danser à 10 ans, à chanter et à jouer à 15 ans, et à 16 ans elle pensait déjà en marge de la danse et du violon classiques et écrivait sa propre musique. Elle est reconnue comme ayant un talent formidable ce qui est validé par son engagement avec Yamaha et de fréquents contrats de parrainage.

Sophie a également étudié le théâtre pendant plus de 10 ans à l’Institut national d’art dramatique, au Collège du cinéma et au Théâtre australien pour les jeunes. Sophie était la porte-parole de la campagne de publicité de la Fondation nationale de lutte contre le cancer Sporting Chance qui a été diffusée sur les principales chaînes de télévision nationales pendant l’année 2003, a joué des rôles secondaires dans des séries télévisées et pour des courts métrages dont notamment All Saints et des rôles principaux pour des productions théâtrales locales dont notamment l’officier scientifique dans Le retour de la compagnie théâtrale sur la Planète interdite et Velma à Chicago au théâtre Zénith de Chatswood.
Les résultats obtenus grâce à son imagination débordante l’ont fait voyager aux quatre coins du monde. Depuis lors, Sophie a commencé sa propre tournée en se produisant à Sydney, Melbourne, Brisbane, Londres, Amsterdam, Paris, Rome, la Sardaigne, Hambourg, Istanbul, Casablanca, Bahreïn, Dubaï, Delhi, Tokyo et Los Angeles.

 

The Australian Times, Londres : « Ce que les critiques ne cessent de priser, c’est combien son interprétation est intelligente et combien elle touche l’âme. »

Sydney Morning Herald,  Australie : « Vivifiante – Non seulement elle joue du violon mais elle chante également avec beaucoup de clarté. »

The Milliyet Newspaper Turkey: « Serafino raconte une histoire qui distrait et qui plait au public. »

Magazine Arte Lifestyle Spettacolo, Italie : « Le violon et la voix sensuelle de l’artiste australienne Sophie Serafino pénètrent l’esprit et nous vont droit au cœur. »

Magazine Sfilate Moda, Italie : « La représentation de Serafino est exaltante et elle sait donner un côté mystérieux à son spectacle. ».

Magazine Megamodo, Italie : « Les notes qui sortent de son violon créent beaucoup d’émoi ! »

Magazine Inside Sport, Australie : « Prenez une diva funky et un violon, mélangez avec de l’opéra, ajoutez quelques gouttes de pop et vous finirez en dansant sur la musique de Sophie Serafino avant même de commencer à penser à Pavarotti »

Daily Telegraph : Serafino a un « style inimitable ».

NEW ALBUMS!

TOUCH (ALBUM 2015) Available on iTUNES, AMAZON, Spotify. Produced by Rob Wells

Touch Violin Vocal Album Cover

TEMPTRESS (ALBUM 2014) Available on iTunes, Amazon, Spotify. Produced by Pavlo, Remixed by Rob Wells

temptress-album-cover